Trouver votre pièce moteur :

Matériel de sécurité pour vos sorties en mer

 

Le beau temps arrive ! Pensez à vérifier votre matériel de sécurité avant de prendre le large.

Il existe 4 zones de navigation et chacune a son propre matériel obligatoire.

Les zones de navigation :

  • Basique : jusqu'à 2 milles d'un abri
  • Côtier : jusqu'à 6 milles d'un abri
  • Semi-hauturier : entre 6 et 60 milles d'un abri
  • Hauturier : au-delà de 60 milles d'un abri

Pour rappel, un abri est un endroit de la côte où tout engin, embarcation ou navire et son équipage peuvent se mettre en sécurité en mouillant, atterrissant ou accostant et en repartir sans assistance. Cette notion tient compte des conditions météorologiques du moment ainsi que des caractéristiques de l'engin, de l'embarcation ou du navire.

Les annexes ou embarcations utilisées à des fins de servitude à partir d'un navire porteur ne peuvent s'éloigner à plus de 300 mètres d'un abri côtier ou du navire porteur. Ce dernier est considéré comme un abri.

 

En basique, il vous faut :

  • Un équipement individuel de flottabilité par personne embarquée : brassière ou gilet de sauvetage (1), (2)
  • Un dispositif lumineux de repérage portatif ou fixe : lampe torche étanche ayant une autonomie d'au moins 6h
  • Un moyen mobile de lutte contre l'incendie : extincteur (2)
  • Un dispositif d'assèchement : écope, seaux, pompe à main, pompe de cale
  • Le pavillon national
  • Moyen de remonter à bord une personne tombée à l'eau : échelle fixe ou de secours
  • Un annuaire des marées (2)
  • Un dispositif permettant le remorquage : point d'amarrage avec un bout de remorquage
  • Si la masse est supérieure ou égale à 250kgs ou que le moteur fait plus de 4.5kW, un dispositif de mouillage : ligne de mouillage avec ancre

 

En côtier, il vous faut :

  • Un équipement individuel de flottabilité par personne embarquée : brassière ou gilet de sauvetage (1), (2)

  • Un dispositif lumineux de repérage portatif ou fixe : lampe torche étanche ayant une autonomie d'au moins 6h

  • Un moyen mobile de lutte contre l'incendie : extincteur (2)

  • Un dispositif d'assèchement : écope, seaux, pompe à main, pompe de cale

  • L'ensemble des 3 pavillons N, C et national

  • Moyen de remonter à bord une personne tombée à l'eau : échelle fixe ou de secours

  • Un système d'avertissement sonore : corne de brume

  • Un dispositif pour signaler une détresse : 3 feux à mains (2)

  • Moyen d'assistance et repérage pour personne à la mer : bouée fer à cheval avec un feu à retournement (2)

  • Pour les voiliers naviguant au moteur : un cône noir

  • Pour signaliser que vous êtes au mouillage : une boule noire

  • Un annuaire des marées (2)

  • Une carte de navigation : cartes marines officielles à jour sur papier ou électronique

  • Le bloc côtier (2) qui comprend le Règlement International pour Prévenir les Abordages en Mer (RIPAM) ainsi que la description du système de balisage

  • Un outil de navigation : compas magnétique

  • Un dispositif permettant le remorquage : point d'amarrage avec un bout de remorquage

  • Si la masse est supérieure ou égale à 250kgs ou que le moteur fait plus de 4.5kW, un dispositif de mouillage : ligne de mouillage avec ancre

En semi-hauturier, il vous faut :

  • Un équipement individuel de flottabilité par personne embarquée : brassière ou gilet de sauvetage (1), (2)

  • Un dispositif lumineux de repérage portatif ou fixe : lampe torche étanche ayant une autonomie d'au moins 6h

  • Un dispositif lumineux portatif individuel : lampe gilet LED étanche (2) ayant une autonomie d'au moins 6h

  • Un moyen mobile de lutte contre l'incendie : extincteur (2)

  • Un dispositif d'assèchement : écope, seaux, pompe à main, pompe de cale

  • L'ensemble des 3 pavillons N, C et national

  • Moyen de remonter à bord une personne tombée à l'eau : échelle fixe ou de secours

  • Un système d'avertissement sonore : corne de brume

  • Un dispositif pour signaler une détresse : 3 feux à mains (2)

  • Moyen d'assistance et repérage pour personne à la mer : bouée fer à cheval avec un feu à retournement (2)

  • Pour les voiliers naviguant au moteur : un cône noir

  • Pour signaliser que vous êtes au mouillage : une boule noire

  • Du matériel pour soigner son équipage : une trousse de secours (2)

  • Un équipement de sécurité pour l'équipage : un harnais avec une longe par personne à bord d'un voilier et un harnais avec une longe par navire hors voilier

  • Un radeau de survie (2) adapté au nombre de personnes sur l'embarcation

  • Un équipement permettant la communication : une VHF fixe

  • Un dispositif de réception des bulletins météorologiques

  • Un annuaire des marées (2)

  • Une carte de navigation : cartes marines officielles à jour sur papier ou électronique

  • Le bloc marine (2) qui comprend le Règlement International pour Prévenir les Abordages en Mer (RIPAM) ainsi que la description du système de balisage

  • Un outil de navigation : compas magnétique

  • Du matériel pour faire le point, tracer et suivre une route : carte avec règle et compas

  • Un journal de bord

  • Un dispositif permettant le remorquage : point d'amarrage avec un bout de remorquage

  • Si la masse est supérieure ou égale à 250kgs ou que le moteur fait plus de 4.5kW, un dispositif de mouillage : ligne de mouillage avec ancre

  • Un dispositif de repérage pour les sorties nocturnes : feux de navigation

En hauturier, il vous faut :

  • Un équipement individuel de flottabilité par personne embarquée : brassière ou gilet de sauvetage (1), (2)
  • Un dispositif lumineux de repérage portatif ou fixe : lampe torche étanche ayant une autonomie d'au moins 6h
  • Un dispositif lumineux portatif individuel : lampe gilet LED étanche (2) ayant une autonomie d'au moins 6h
  • Un moyen mobile de lutte contre l'incendie : extincteur (2)
  • Un dispositif d'assèchement : écope, seaux, pompe à main, pompe de cale
  • L'ensemble des 3 pavillons N, C et national
  • Moyen de remonter à bord une personne tombée à l'eau : échelle fixe ou de secours
  • Un système d'avertissement sonore : corne de brume
  • Un dispositif pour signaler une détresse : 3 feux à mains (2)
  • Moyen d'assistance et repérage pour personne à la mer : bouée fer à cheval avec un feu à retournement (2)
  • Pour les voiliers naviguant au moteur : un cône noir
  • Pour signaliser que vous êtes au mouillage : une boule noire
  • Du matériel pour soigner son équipage : une trousse de secours (2)
  • Un équipement de sécurité pour l'équipage : un harnais avec une longe par personne à bord d'un voilier et un harnais avec une longe par navire hors voilier
  • Un radeau de survie (2) adapté au nombre de personnes sur l'embarcation
  • Un équipement pour signaler une détresse : une radiobalise de localisation
  • Un équipement permettant la communication : une VHF fixe + une VHF portable
  • Un dispositif de réception des bulletins météorologiques
  • Un annuaire des marées (2)
  • Une carte de navigation : cartes marines officielles à jour sur papier ou électronique
  • Le bloc marine (2) qui comprend le Règlement International pour Prévenir les Abordages en Mer (RIPAM) ainsi que la description du système de balisage
  • Un outil de navigation : compas magnétique
  • Du matériel pour faire le point, tracer et suivre une route : carte avec règle et compas
  • Un journal de bord
  • Un dispositif permettant le remorquage : point d'amarrage avec un bout de remorquage
  • Si la masse est supérieure ou égale à 250kgs ou que le moteur fait plus de 4.5kW, un dispositif de mouillage : ligne de mouillage avec ancre
  • Un dispositif de repérage pour les sorties nocturnes : feux de navigation

 

(1) : L'équipement individuel de flottabilité est exprimé en newtons. Cette valeur doit être inscrite sur le gilet ainsi que la marque CE. Cet équipement doit être adapté à la morphologie de la personne et doit répondre aux caractéristiques suivantes :

  • 50 newtons au moins pour une navigation jusqu'à 2 milles d'un abri (navigation basique)
  • 100 newtons au moins pour une navigation jusqu'à 6 milles d'un abri (navigation côtière)
  • 150 newtons au moins pour une navigation au-delà de 6 milles d'un abri (navigations semi-hauturière et hauturière)
  • 100 newtons au moins pour les enfants de 30kgs maximum pour toutes les zones de navigation

(2) : Vérifiez tous les ans les dates de péremption ou de révision à effectuer sur votre matériel de sécurité.

 

Si vous ne trouvez pas tout le matériel nécessaire à votre zone de navigation, n'hésitez pas à nous contacter. Nous pouvons avoir le matériel sur commande.

Nous vous recommandons